Le blog FSU des personnels de la Région Nouvelle-Aquitaine et de ses agences
Vous êtes ici : Accueil » Actus nationales » Les nouvelles Régions enfin baptisées

Les nouvelles Régions enfin baptisées

D 1er novembre 2016     H 21:49     A FSU     C 0 messages


La Loi du 16 janvier 2015 avait créé 7 nouvelles Régions par la fusion de 15 anciennes. La loi les avait dotées d’un nom provisoire (correspondant à la juxtaposition des noms des anciennes régions par ordre alphabétique, par exemple : ALPC, LRMP,...etc) et d’un chef-lieu provisoire. La loi avait également renvoyé à un décret la fixation du nom et du chef-lieu définitifs qui devait être pris avant le 1er octobre, après avis du Conseil d’Etat.

Les Régions avaient toutes délibéré au printemps ou au début de l’été et proposé un nom ainsi qu’un chef-lieu. Les décrets en date du 28 septembre 2016, publiés le lendemain, ont suivi sans surprise la proposition de chaque Conseil Régional.

Deux assemblées régionales ont fait le choix de pérenniser le nom provisoire : « Auvergne-Rhône Alpes » et de « Bourgogne Franche Comté ».

Quatre autres ont proposé un nom nouveau dans lequel tous les territoires puissent se retrouver : Normandie s’imposait évidemment (fusion de la Haute et de la Basse Normandie), Occitanie (fusion de Midi Pyrénées et de Languedoc-Roussillon) plus difficilement, compte tenu notamment du caractère non occitan du Roussillon, Hauts de France (pour le Nord Pas de Calais et la Picardie réunis), et enfin Grand Est (pour la fusion de l’Alsace avec Champagne Ardennes et la Lorraine).

Le Conseil Régional ALPC est le seul à avoir fait de choix de reprendre le nom d’une seule des régions fusionnées en la qualifiant de « nouvelle ». Ainsi la « Nouvelle-Aquitaine », fait disparaître à la fois le Limousin et le Poitou-Charentes. Lors de la séance du Conseil régional le 27/06/2016 qui débattait du nom de la nouvelle Région, le Président Rousset a simplement consenti à ce que dans sa communication, la Région Nouvelle-Aquitaine, mentionne en « sous-titre » les noms de l’Aquitaine, du Limousin et de Poitou-Charentes, mais que le nom de la nouvelle région serait Nouvelle-Aquitaine et rien d’autre.

Ce choix atypique du Président Rousset, entériné à une large majorité par l’assemblée régionale (à l’exception de quelques absentions et oppositions limousines et picto-charentaises) ne surprendra personne. La nouvelle Région se construit depuis le mois de janvier 2016 de façon très centralisée à partir de Bordeaux. Les décisions prises traduisent la volonté de bâtir la Nouvelle Aquitaine, principalement à partir de l’ancienne marquant, ainsi l’absorption du Limousin et de Poitou-Charentes placées à la périphérie du nouvel ensemble.