Le blog FSU des personnels de la Région Nouvelle-Aquitaine et Agences
Vous êtes ici : Accueil » Actus nationales » Mardi 17 décembre : Où manifester en Nouvelle Aquitaine ?

Mardi 17 décembre : Où manifester en Nouvelle Aquitaine ?

D 10 décembre 2019     H 18:25     A FSU     C 0 messages


agrandir

Après deux journées de mobilisation à un haut niveau les 5 et 10 décembre, dans le Public comme dans le Privé, l’intersyndicale lance un nouvel appel national à faire grève et à manifester dans toute la France le mardi 17 décembre contre ce projet de réforme des retraites.

Lire le texte du communiqué national intersyndical (en téléchargement en bas de page) et celui du 11 décembre.

Où manifester en Nouvelle Aquitaine ?

Au moins une trentaine de manifestations auront lieu en Nouvelle Aquitaine.

Voir la carte interactive.

Voici les points de rassemblement connus à ce jour :
En Limousin :
10h30, Carrefour Tourny, LIMOGES
14h, Gare SNCF, TULLE
14h, Place de la Guierle, BRIVE
10h, Devant l’entreprise Sicame, POMPADOUR
10h, Gare SNCF, GUERET.

En Poitou-Charentes :
14h promenade des cours (15h : Porte de Paris) POITIERS
10h, Bd de l’envigne (CPAM), CHATELLERAULT
10h, Sous-préfecture, MONTMORILLON
10h, devant la gare, ANGOULEME
14h, gare SNCF, LA ROCHELLE
10h30, place Jean Louis Frot, ROCHEFORT
10 h 30, Palais de Justice, SAINTES
11h, place de la brèche, NIORT
11h, place des Flandres Dunkerque, THOUARS
14h, Place St Jacques, BRESSUIRE

En Aquitaine :
11h30, place de la République - BORDEAUX
10h30, Palais de Justice, PERIGUEUX
15h, Palais de Justice, BERGERAC
15h, place du marché aux noix, SARLAT
12h, Arènes, MONT DE MARSAN
10h, place de la préfecture, AGEN
14h30, esplanade de Maré, MARMANDE
10h30, place de Verdun, PAU
10h30, place sainte Ursule, BAYONNE

Pourquoi faire grève ?

Les annonces du Premier Ministre ce mercredi 11 décembre  : confirmation de "l’âge pivot" à 64 ans (ce qui va retarder les départs à la retraite), application de la retraite à points à partir de la génération des personnes nées en 1975, ne changent rien aux fondamentaux du projet. Elles confirment au contraire la nécessite de poursuivre et d’amplifier la mobilisation afin de faire renoncer le Gouvernement à son projet.

Ce qui est programmé par le gouvernement reste bien :
- le recul de l’âge réel de départ (avec l’instauration de l’âge pivot),
- la hausse des cotisations et donc la baisse de la rémunération nette des fonctionnaires (du fait de l’intégration des primes dans le calcul)
- la baisse du montant des retraites, du fait du système à points (qui ne garantit plus un taux de remplacement à la différence du système actuel), et de la référence à la totalité de la carrière, y compris les années les moins favorables (au lieu des 6 derniers mois dans le public et des 25 meilleures années dans le privé, dans le régime actuel).

Lire en ligne les analyses de la FSU

ainsi que notre dossier « réforme des retraites, quels enjeux ? »

Comment faire grève ?


Le préavis national de grève déposé par la FSU court jusqu’au 31 décembre
. Il permet donc à tout agent de faire grève également en dehors des grandes journées de mobilisation comme celles des 5, 10 et 17 décembre. Lire le Préavis déposé (en téléchargement en bas de page).

Aucune déclaration préalable ne peut être demandée à l’agent, qui peut décider de se mettre en grève le matin même. C’est à l’employeur de recenser, le jour même, les agents grévistes ainsi que la durée de leur arrêt de travail. Pour les agents soumis à Incovar, il faut simplement déclarer a posteriori la durée de l’arrêt de travail à la rubrique Se gérer / absences / grève.

Les agents grévistes subiront un prélévement sur leur rémunération proportionnel à la durée déclarée de leur arrêt de travail, à savoir :
- 1/151e pour 1 heure de grève
- 1/75e pour 2 heures de grève
- 1/60e pour une demi-journée
- 1/30e pour la journée entière.