Le blog FSU des personnels de la Région Nouvelle-Aquitaine et de ses agences
Vous êtes ici : Accueil » Vos droits » Aides sociales d’urgence : Les dispositifs harmonisés au 1er septembre (...)

Aides sociales d’urgence : Les dispositifs harmonisés au 1er septembre 2017

D 9 juillet 2017     H 00:31     A FSU     C 0 messages


Les discussions entre représentants du personnel et organisations syndicales sur l’harmonisation de l’action sociale et des œuvres sociales ont débuté en mars. Il a été convenu, d’harmoniser en 1er lieu les dispositifs d’aide d’urgence avec effet au 1er septembre 2017.

Il y avait en effet urgence, plus de 500 agents sont actuellement accompagnés par le service social de la Région « sur des problématiques budgétaires liées à des accidents de la vie ». Et les dispositifs qui coexistent dans les 3 anciennes régions n’ont pas tous la même ampleur Lire à ce propos.

Le dispositif harmonisé comporte 3 volets :
-  Le secours exceptionnel : harmonisé à 800 € par an au maximum (on était à 600 € maxi à Limoges, il n’y avait pas de plafond précisé à Poitiers),
-  Le prêt social à 0 % plafonné à 2000 € par an (il était plafonné à 600 € à Limoges).
-  Des secours exceptionnels versés à la famille en cas de décès de l’agent, de son conjoint ou d’un enfant, fixé à 1700 € par décès (l’aide existait à Bordeaux, mais ni à Limoges ni à Poitiers), mais aussi en cas de recours à une aide-ménagère pour raison de santé, fixé à 800 € maxi/an.

Téléchargez le descriptif de ces aides sociales d’urgence (voir en bas de page).

En outre, depuis le 1er janvier 2017, un dispositif de chèques aide sociale a été mis en place suite au CT du 18 octobre.

Téléchargez le règlement du chèque aide sociale.

Les agents doivent solliciter le service action sociale de la DRH sur chaque site (Bordeaux, Limoges, Poitiers). Les demandes seront instruites par les assistant-e-s sociaux-les de la Région, et présentées à une Commission d’aide sociale (CAS), qui ne comporte plus de représentants du personne. Lire à ce propos le compte-rendu du CT du 20 juin 2017.